Des plages fermées sur la côte basque

Le mauvais temps qui s’est abattu sur le pays basque au cours du mois de juillet a eu des répercussions désastreuses sur l’économie locale et le tourisme. Des décrets ont été sortis pour interdire la baignade sur de nombreuses plages du pays basque. Biarritz, Guétarhy, Hendaye, Bidart, Saint-Jean-de-Luz, toutes villes balnéaires du Pays Basques ont été touchées. Anglet a même vu ses onze plages fermées en même temps. Par ailleurs, les pluies torrentielles déversent une multitude de bactéries dans les rivières et fleuves qui sont ensuite déversés dans l’océan.

Des plages plus que surveillées

Cela fait maintenant plus d’une dizaine d’années que les plages sont surveillées sur le long du littoral basque (en 1999 pour Anglet). Des mesures de surveillance de la mer a été mis en place pour définir si oui ou non la baignade peut être autorisée et trouver les sources de pollution pour avoir une eau de très bonnes qualité pour accueillir les visiteurs et vacanciers. Les services de surveillance de la baignade sur les plages agissent indépendamment et renforcent les travaux de l’agence régionale de la santé.

Moins polluées qu’avant

Contrairement à ce que l’on a tendance à croire, les eaux de côtes basques sont moins polluées qu’autrefois, mais ce sont les normes européennes qui sont devenues de plus en plus strictes au fil du temps. Après les forts orages, ce sont des bactéries animales et humaines que l’on retrouve dans les eaux, ceux-ci n’étant pas pathogène, d’où la colère des personnes œuvrant dans le secteur touristique.
Selon le classement annuel effectué par le ministère de la santé, les plages de la côte basque n’ont jamais été mauvaises. De plus, des experts font des prélèvements sur les sites de baignade dès l’aube pour vérifier la qualité des eaux et s’il n’y a aucun risque bactériologique.

Quelles mesures prendre ?

Il faut savoir que ce sont des millions d’euros que le pays basque met de côté pour que la baignade sur les plages basques se fasse dans les meilleures conditions possibles. Mais que faire si les autorités fermes les plages à cause de la météo ? Et bien, c’est justement la raison pour laquelle il est bien vu de prendre un hébergement au sein d’un site de camping pays basque, qui est bien connu pour la qualité des services et surtout pour le fait que chaque site de camping de charme dispose de son propre espace aquatique et même de piscines couvertes et chauffées.